Image Alt

BIM Manager : Père-fouettard ou Guide de Montagne ?

Réussite de l'équipe

BIM Manager : Père-fouettard ou Guide de Montagne ?

Le BIM, malgré son essor depuis quelques années, reste un concept assez flou pour beaucoup de monde. C’est pour cela qu’avec l’équipe d’IM-PACT nous avons décidé de vous brosser le portrait des acteurs et des actrices du BIM à travers une comparaison pour nous permettre d’y voir un peu plus clair.

Le BIM Manager : Père-fouettard ou Guide de Montagne ?

Imaginons, cet été c’est décidé vous attaquez l’ascension du Mont Blanc ; on embarque les proches et c’est parti pour l’aventure ! Pour assurer le succès de l’ascension vous pensez à faire appel à un guide.

Première hypothèse : Vous avez rendez-vous avec votre guide au point de départ, une fois en chemin celui-ci se rend compte que vous n’avez pas du tout un équipement adapté et que votre ami JF a en effet pratiqué l’escalade mais pendant six mois en 1997 et qu’en revanche Leila est déjà bien haut et se retrouve seule dans l’incapacité monter le campement puisque que le matériel arrivera avec son équipe. Vous voyez déjà la catastrophe arriver avec un guide qui ne vous écoute pas et qui vous reproche sans cesse de ne pas être assez préparé et de ne pas penser collectif, voire même vous torture un petit peu, un vrai père-fouettard ! L’ascension s’arrête là et tout le monde redescends, déçus. Vacances fichues, vous en rigolerez peut-être dans quelques années…

Le guide dans ce cas ne vous a pas écouté, ne vous a pas observé et n’a pas préparé à cette ascension avec vous. Bref peu mieux faire…

Deuxième hypothèse : votre guide chevronné vous rencontre avant le début de l’ascension pour discuter de votre projet. Vous découvrez une personne qui vous écoute et dont les questions et observations vous montrent son expérience et son humilité. Lors de cet échange, il évalue les capacités communes, les points forts et faibles de chacun. Il comprend qu’il s’agit d’une première expérience d’ascension et vous conseille plutôt de commencer par le dôme des Ecrins. L’idée est de mettre en route un processus d’apprentissage, mettre en place des réflexe en Montagne, acquérir de l’expérience avant d’attaquer le Mont-Blanc. Avant le départ, il vous fournit une liste d’équipements pensés pour vous, peut-être quelques conseils de préparation physique et pourquoi pas la vieille du départ une « école de glace » pour apprendre les rudiments de la marche sur glacier. Pendant l’ascension, votre guide, observateur positionne les bonnes personnes aux bons endroits. Il demande, par exemple, à Leïla de montrer à JF les bons mouvements. Quant à JF, il a pris dans son sac un peu plus de matériel puisqu’il n’est pas gêné par le poids. Votre guide écoute chaque membre de votre groupe et vous aide à avancer ensemble au même rythme. Il vous rappelle à tous aussi que la vue de là-haut sera splendide, vous challenge, vous motive à avancer et à grandir.

Dans ce deuxième scénario votre guide a su vous observer, vous écouter, évaluer vos capacités et redimensionner vos attentes tout en répondant à votre objectif : atteindre le sommet ensemble.

Pour IM-PACT le BIM Manager est cette deuxième personne : experte prévoyante et pédagogue. Elle est là pour anticiper les aléas, écouter et observer tous les membres de l’équipe pour évaluer le niveau de maturité et les accompagner à travailler ensemble. C’est un guide qui définit un itinéraire, vous prépare avec les outils qui vous sont adaptés et qui vous accompagnera vers votre objectif. Il s’agit d’un apprentissage d’une nouvelle forme de travail. C’est un manager qui impulse l’énergie dans le collectif, il est aussi là pour vous rappeler le sens de votre ascension et permettre la cohésion indispensable de chaque membre de l’équipe. Être BIM manager c’est avant tout observer, écouter, conseiller et motiver.